Avec l'innovation sociale, l'entreprise engage des pratiques différentes en termes de management, d'organisation du travail, de gestion des ressources humaines et de rapport à l'environnement. Le dispositif "Appui-conseil à l'innovation sociale" propose à des PME, associations ou collectifs d'entreprises ayant un projet d'innovation sociale de bénéficier, après sélection de leur dossier, d'un appui-conseil, soit pour mieux définir leur projet, soit pour le mettre en œuvre.

En quoi consiste le dispositif d'appui-conseil à l'innovation sociale ?

Le dispositif propose à des PME, associations ou collectifs d'entreprises qui portent un projet d'innovation sociale de bénéficier de l'accompagnement d'un consultant pour les aider à mieux définir leur projet ou à le mettre en œuvre. Ce dispositif est piloté par l'Aract Auvergne-Rhône-Alpes et financé par la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

À qui s'adresse-t-il ?

À des PME, des associations de moins de 250 salariés ainsi qu'à des collectifs d'entreprises (Groupements d'Employeurs, pôles de compétitivité, clusters, acteurs de territoire... représentés par un porteur de projet).

Il peut s'agir d'entreprises et d'associations de l'économie "classique" ou de l'économie sociale et solidaire.

Quels projets peuvent bénéficier du dispositif ?

Nouvelles modalités pour accompagner les mutations, gérer les ressources humaines, associer les salariés, sécuriser les parcours dans une ou plusieurs entreprises... Les projets d'innovation sociale peuvent couvrir des domaines variés.

Il peut s'agir de projets économiques avec une dimension sociale (par exemple : des entreprises qui décident de former un consortium et en profitent pour offrir des parcours professionnalisants à leurs salariés) ou de projets à visée sociale (par exemple, une entreprise qui cherche de nouvelles modalités de dialogue social). Dans tous les cas, pour bénéficier du dispositif, ces projets doivent  :

  • avoir une dimension novatrice pour l'entreprise et le territoire,
  • améliorer la qualité de vie au travail des salariés,
  • modifier durablement les pratiques de l'entreprise (management, organisation du travail, dialogue social...),
  • mobiliser l'ensemble des parties concernées (salariés, clients, fournisseurs, riverains usagers...).
Quel type d’appui-conseil propose le dispositif ?

Les entreprises dont le projet a été sélectionné peuvent bénéficier d'un appui-conseil court pour mieux le définir (jusqu'à 5 jours) ou d'un appui-conseil long pour le mettre en œuvre (jusqu'à 15 jours sur une durée de 18 mois).

Comment ça marche ?
  • Le projet peut être présenté par un dirigeant de l'entreprise ou de l'association concernée, un représentant des salariés (avec l'accord du dirigeant) ou encore un représentant de l'organisation porteuse du projet (avec l'accord des organisations concernées). Cette personne référente remplit le dossier de candidature.
  • Un comité ad hoc composé de représentants de l'État, la Région, la Cress, l'Ardi et des partenaires sociaux se réunit trois fois dans l'année et sélectionne les projets qui pourront bénéficier du dispositif.
  • L'Aract identifie et pilote les consultants chargés d'accompagner les entreprises.
Combien ça coûte ?

Le dispositif assure le financement de 80% de l'intervention du consultant dans le cadre de l'appui-conseil. Les 20% restants sont à la charge de l'entreprise. Le coût maximum pour l'entreprise est donc de 1 000 euros HT pour un appui court et 3 000 euros HT pour un appui long.

Testez votre projet
Votre entreprise, votre association, ou le collectif d'entreprises que vous représentez souhaite mener un projet d'innovation sociale ? Vous voulez savoir si ce projet peut rentrer dans le cadre du dispositif d'appui-conseil ? 

Vous voulez savoir si votre projet peut être reçu par le comité d'engagement chargé de sélectionner les projets ? Répondez au quizz  ((lien))

Vous voulez déposez votre candidature ? Téléchargez le dossier ((lien)). Une fois rempli, le dossier doit être renvoyé à v.semavoine@anact.fr

Besoin de plus de renseignements, besoin d'aide ? Contactez-nous : j.bertin@anact.fr

 

Action cofinancée par l'Union Européenne.
L'Europe s'engage en Rhône-Alpes avec le Feder