Prévention de l’usure professionnelle

|

    Aller au-delà des actions au cas par cas

    Aménager les postes les plus durs « physiquement » pour les seniors est-ce suffisant ? Comment faire pour ne pas reporter les contraintes de travail « usantes » sur les plus jeunes ? Peut-on construire une véritable politique de prévention de l’usure ?

    Port de charges lourdes, horaires atypiques, risques psychosociaux, travail répétitif, mutations non préparées, isolement… sont autant de contraintes qui peuvent avoir des effets sur la santé, la sécurité et l’emploi des salariés en général et des seniors en particulier (maladies professionnelles, absentéisme, démotivation…). Elles ont également des effets sur la qualité du travail, l’attractivité et la performance globale de l’entreprise.

    La démarche de prévention de l’usure vise à dépasser les réponses apportées à de telles contraintes au cas par cas. Elle cherche à prendre en compte les spécificités des différents « âges au travail » tout en améliorant les conditions de travail pour tous. Elle permet de faire le lien entre les différentes obligations réglementaires (GPEC, pénibilité, contrats génération, égalité…)

    Une telle démarche propose, en partant des enjeux propres aux entreprises, d’agir dans trois directions :

    • permettre à tous les salariés de travailler longtemps, en bonne santé (prévention des risques, de la pénibilité),
    • construire des parcours professionnels (apprentissage, formation, mobilité, possibilité d’évolution…),
    • favoriser la motivation et l’engagement de tous (participation des salariés aux projets, entretien seconde partie de carrière, coopération intergénération…)

     

    La réussite des démarches de prévention de l’usure repose notamment sur la coopération entre plusieurs acteurs de l’entreprise, issus des fonctions de direction, de management, de GRH, de santé et les représentants des salariés.

     

    Offres de services

    Appui long : l’Aract Auvergne-Rhône-Alpes accompagne les entreprises qui souhaitent construire un diagnostic des générations au travail ou initier une démarche de prévention de l’usure.
    Appui court :
    Des diagnostics flash ou des conseils courts peuvent être menés pour repérer les enjeux des entreprises sur la question de l’allongement de la vie professionnelle.

    Contacts : Virginie Sémavoine, Christine Martin-Cocher

    Voir aussi notre offre de service « contrat de génération »

    En savoir plus sur toutes les modalités d’intervention de l’Aract Auvergne-Rhône-Alpes

     

    Actualités

    Innov’âge dans l’agro-alimentaire : accompagnement en cours d’entreprises agro-alimentaires pour anticiper l’allongement de la vie professionnelle. Projet conduit sur deux années (2013-2014) par Aravis et Moderniser Sans Exclure Rhône-Alpes (MSERA), en partenariat avec le Peacritt, l’Allira, Opcalim, la Carsat, l’Anact et le CJD avec le concours de la Fondation AG2R – Isica, Direccte et FSE.

    Plus d’information

     

    Ressources

    Ressources de l’Aract Auvergne-Rhône-Alpes

    Prev’UP : un guide pour l’action. 44 pages. Guide pratique. 2014
    Comment anticiper l’allongement des carrières et prévenir l’usure professionnelle (pdf). 6 pages. Fiche pratique 25. 2011.
    Etude de 100 plans d’action pour l’emploi des seniors en région Rhône-Alpes. Aravis. 2011. 40 pages
    Papyboom, changer l’image.Fiche pratique 22. 2007. 6 pages
     

    Autres ressources du réseau Anact

    Site web Prioritéseniors
    Anticiper la gestion des âges des salariés. Module de e-learning. CESTP-Aract Picardie
    10 Bonnes Pratiques favorisant la santé au travail en contribuant à la performance globale des PME – Carsat. 2011. 48 pages