Economie de proximité, formes d’emploi et de travail atypiques et qualité d’emploi

|

    La performance économique d’une entreprise va de pair avec le bien-être au travail et la qualité de l’emploi sur le territoire. Si l’économie de proximité représente un volume significatif d’emplois sur un territoire, elle interroge aussi la qualité des emplois créés (pérennité des emplois, niveaux de rémunération, précarité, parcours professionnels), notamment parce qu’elle concentre un grand nombre d’emplois atypiques et des populations déjà fragilisées (salarié.e.s peu qualifié.e.s, jeunes…).

    Depuis 2014, l’Aract Auvergne-Rhône-Alpes vient en appui aux pouvoirs publics, partenaires sociaux et acteurs relais territoriaux pour repérer avec eux les conditions auxquelles l’économie de proximité peut produire des emplois de qualité tout en prenant en compte les besoins des entreprises et les spécificités des territoires.

    Contact

    Economie de proximité : activités créant sur le territoire de la richesse à usage local (peu concurrentielles, peu exposées aux aléas conjoncturelles, peu délocalisables), du boulanger au médecin en passant par le chauffeur de taxi, l’artisan couvreur ou le garagiste.