Anticipation des mutations dans les territoires – GPEC-T

|

    GPEC-Territoriale : outil de veille et d’anticipation ?

    Les territoires peuvent-ils être un échelon utile pour prévoir les mutations auxquelles doivent faire face les entreprises ? Quel rôle peuvent-ils jouer plus spécifiquement en temps de crise ? A quoi sert vraiment la GPEC-Territoriale ?

    Des entreprises qui méconnaissent la main d’œuvre disponible dans le bassin d’emploi. D’autres qui manquent de vision sur les évolutions de leurs métiers. Des TPE qui peinent à s’inscrire dans des logiques de gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences… Prévoir et accompagner les mutations n’est plus l’affaire des seules entreprises.

    En Auvergne-Rhône-Alpes, une organisation est mise en place par l’État et la Région pour favoriser une vision prospective des mutations. Elle s’appuie sur différentes instances et actions auxquelles participent l’Aract Auvergne-Rhône-Alpes : appui aux entreprises, expérimentation, concertation et dialogue social – notamment dans le cadre des comités stratégiques territoriaux.

    La GPEC-T (Gestion Prévisionnelle des Emplois et Compétences dans les Territoires) en particulier constitue une opportunité forte pour accompagner les acteurs concernés dans de tels changements. Les enjeux ? Performance pour les entreprises, sécurisation des parcours pour les salariés mais aussi dynamisme et attractivité des territoires.

     

    Offre de services

    L’Aract Auvergne-Rhône-Alpes apporte un appui méthodologique pour anticiper les mutations dans les territoires :

    • organisation d’ateliers ou de séminaires de réflexion sur la GPEC-Territoriale,
    • appui à des territoires qui conduisent des démarches de GPEC-T.

    Contact : Estelle Duchemin

     

    Zoom sur les ateliers GPEC-Territoriale

    Quelles sont les pratiques de la GPEC-Territoriale en Auvergne-Rhône-Alpes ? Avec quelles difficultés ? Quels facteurs facilitant ? Comment conduire des actions qui prennent en compte les besoins de tous les acteurs ? Au-delà des expériences ponctuelles, comment développer une dynamique d’anticipation dans la durée ?

    Les ateliers d’Aravis 2011-2012 sur la GPEC-Territoriale ont cherché à répondre à ces questions en confrontant les points de vue des acteurs concernés et en partant des pratiques et expériences mises en œuvre.

     

    Actualités de l’Aract Auvergne-Rhône-Alpes

    Nord-Isère : Aravis a accompagné le territoire dans une dynamique GPEC-T avec des apports de méthodologie et d’animation pour des groupes de travail et les pilotes de l’action.

     

    Ressources

    Ressources de l’Aract Auvergne-Rhône-Alpes

    Restitution des apprentissages des “ateliers de la GPEC-T”, 2012, 16 pages
    Les ateliers de la GPEC T en Rhône-Alpes, Université d’été, Montpellier 2012
    Les ateliers de la GPEC T en Rhône-Alpes, bilan de l’atelier 3 “Formation et emploi dans les territoires : enjeux et méthodes”, Université d’été, Montpellier 2012
     

    Ressources Anact

    GPEC et territoire : note de positionnement du réseau Anact, 2011,  2 pages
     

    Autres ressources

    Gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences. Guide d’action (pdf), Ministère de l’emploi, 2010, 63 pages
    La GPEC territoriale à l’épreuve de la pratique (pdf), Astrée Note 7, 2011, 24 pages
    Circulaire relative au développement de la dynamique territoriale de GPEC (pdf), DGEFP, 2010, 2 pages
    La territorialisation des politiques emploi et formation, une nouvelle génération de contrats territoriaux emploi formation (pdf), Délibération du Conseil Régional Rhône-Alpes, 2011, 2 pages