Cession, reprise d’entreprise

|

    Cession, reprise d’entreprise… et le facteur humain ?

    Comment mobiliser les hommes et femmes d’une entreprise que l’on rachète ? Comment gérer la période de transition avec le cédant ? Après la reprise, comment identifier les compétences utiles et les faire évoluer ?

    Le facteur humain est au centre de la réussite – ou des échecs – des cessions, rachats, transmissions ou reprises d’entreprise. Il comprend 4 dimensions :

    • le capital humain de l’entreprise (ses compétences, son organisation, ses conditions de travail, etc.),
    • la culture de l’entreprise (ses valeurs, sa capacité de changement, etc.),
    • la gestion du binôme cédant-repreneur,
    • l’habileté managériale du repreneur à conduire le changement, entre rupture et continuité.

     

    Aider les repreneurs et les organismes qui les accompagnent à intégrer ces aspects souvent négligés est essentiel. L’enjeu pour les acteurs concernés ? Maîtriser la dimension humaine d’un projet de reprise d’entreprise pour favoriser la performance.

     

    Ressources

    Ressources de l’Aract Auvergne-Rhône-Alpes

    Tirant les leçons de son expérience en conseil et accompagnement de projets de reprise, l’Aract a édité 3 guides détaillant les points de vigilance avant, pendant et après la reprise.

    Evaluer son projet après la reprise. Guide d’autodiagnostic. Intégrer le facteur humain pour réussir sa reprise (3/3) (pdf). 2008. 14 pages
    Evaluer l’entreprise avant la reprise. Intégrer le facteur humain pour réussir sa reprise 2/3 (pdf). 2007. 14 pages
    La feuille de route du repreneur. Intégrer le facteur humain pour réussir sa reprise. L 1/3 (pdf). 2007. 14 pages
     
    Reprise d’entreprise et gestion du changement : une combinaison délicate (pdf). Fiche pratique n°21. 2007. 6 pages
    Le facteur humain dans les transmissions / reprises d’entreprise (pdf). 2006. 6 pages