bandeau_sante_travail.png

Progression des maladies professionnelles et notamment des troubles musculosquelettiques (TMS), conséquences sur la santé physique et psychique des nouvelles organisations de travail (RPS), volonté d’améliorer la qualité de vie au travail… De nombreuses raisons incitent les entreprises à mieux prendre en compte la santé au travail. 

L’amélioration de la santé au travail est un objectif en soi et un levier incontournable de performance globale des entreprises. L’allongement de la vie professionnelle et la nécessité de prévenir les phénomènes d’usure au travail constituent d'autres raisons d'agir. L'enjeu pour les entreprises ? Progresser pour que les salariés travaillent en bonne santé, en restant compétents et engagés tout au long de leur vie professionnelle.

Pour une conception large de la santé au travail

La santé est un état de bien-être complet physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité, estime l'OMS. De la même façon, le réseau Anact-Aract porte une conception large de la santé au travail qui permette de bien vivre son travail et progresser professionnellement. La possibilité pour les salariés de faire un travail de qualité, de coopérer avec leurs collègues, de proposer des améliorations, monter en compétences ou encore disposer de marges de manœuvre sont quelques unes des dimensions qui y contribuent.

Pistes de progrès

Chaque entreprise peut progresser en matière de santé au travail. Il peut s’agir, selon les cas…

  • de poser les premières bases d’une politique de santé au travail,
  • d’associer davantage les salariés et leurs représentants à la démarche de prévention des risques,
  • de s’organiser pour prévenir les risques psychosociaux très en amont,
  • de repenser les liens entre prévention des risques et construction des parcours professionnels,
  • d’intégrer les préoccupations de santé au travail dans le pilotage de l’entreprise, la conduite des projets, le management quotidien, la gestion des parcours professionnels…
  • de mettre en place des conditions d’un dialogue à tous les niveaux de l’entreprise afin d’améliorer la façon de travailler.

Et vous, où en êtes-vous dans votre entreprise  ?

Plan Régional Santé au Travail : une feuille de route pour Auvergne-Rhône-Alpes

L’Aract contribue avec les partenaires régionaux au déploiement du Plan Régional Santé au Travail (PRST 3) piloté par la Direccte. Déclinaison de priorités nationales et régionales, le PRST donne la priorité à une diffusion d'une culture de prévention "en amont des risques".  L'Aract apporte notamment son appui au déploiement d'actions en faveur de la "prévention de l'usure au travail",  de la "prévention des risques psychosociaux" et d'une "construction d'une offre régionale qualité de vie au travail".

En savoir plus sur le PRST

Offre de services sur ce thème
Appui aux entreprises (actions individuelles)

Préventeurs, responsables QSE, directions, délégués du personnel… les fonctions clé de la prévention et santé au travail ont besoin de s’outiller et de mobiliser les autres acteurs de l’entreprise pour améliorer la santé au travail. L’Aract les accompagne en ce sens ou les oriente vers des dispositifs et ressources adaptés.

Vous êtes intéressé ? Contactez-nous !

Actions collectives "santé au travail"

L’Aract apporte son expertise aux organismes qui souhaitent concevoir et déployer des actions collectives "santé au travail" pour un ensemble d'entreprises sur un territoire ou dans un secteur d'activité. 

Contactez-nous !