Pictogrammes illustrant l'innovation sociale : ampoule, groupe de personnes, bulles de dialogue, porte-voix, "new", poignée de mains...

Depuis sa création, les partenaires sociaux régionaux ont confié à l’Aract une mission de valorisation et de soutien à l’innovation sociale dans les entreprises d’Auvergne-Rhône-Alpes.

Commercialiser un produit qui répond à un besoin social non satisfait, produire un nouveau service en associant ses futurs usagers, développer des formes novatrices d’implication des salariés… L’innovation sociale peut prendre différents contours. Selon les cas, elle mobilise des entreprises, associations de l’économie solidaire ou classique, des porteurs de projets territoriaux, les usagers, les salariés…

Marchés, valeur, RH… trois dimensions de l’innovation sociale

L'Aract identifie schématiquement 3 approches complémentaires de l’innovation sociale :

  • Par le marché : l’entreprise (ou l’organisation porteuse du projet) développe une innovation qui répond à un besoin social ou sociétal non satisfait.
  • Par les valeurs : l’entreprise souhaite s’engager socialement, répondre à des besoins de parties prenantes.
  • Par les RH : l’entreprise souhaite développer des pratiques innovantes de management, d’organisation, de gestion des ressources humaines, de rapport à l’environnement sur ces thèmes.

Si la combinaison de ces trois facettes est un objectif pour les organisations socialement innovantes, l’expérience montre que cela n’a rien d’automatique. L’approche RH (ou dit autrement la recherche de progrès social au sein même de la structure porteuse d’un projet en impliquant les acteurs) reste encore insuffisamment développée.

L’approche par les RH : une dimension de l'innovation sociale à cultiver !

S’interroger sur les progrès qui peuvent être réalisées dans les organisations porteuses d’innovation sociale, associer les salariés aux autres parties prenantes, créer des parcours professionnels entre organisations d'un même territoire… L’approche « RH » de l’innovation sociale se révèle un puissant levier d’autres formes d’innovation (innovation produit, technique ou organisationnelle) et constitue une dimension essentielle de la performance. Elle contribue, en outre, à une mise en cohérence des dimensions de l’entreprise en cherchant à concilier les enjeux économiques et les aspirations personnelles et collectives des salariés. Elle se fabrique autant par l’objectif poursuivi que par la manière de l’atteindre.

Approche RH de l'innovation sociale : quelles caractéristiques ?
  • Présenter une dimension novatrice pour l’entreprise et le territoire,
  • améliorer la qualité de vie au travail des salariés,
  • modifier durablement les pratiques de l’entreprise (management, organisation du travail, dialogue social…),
  • mobiliser l’ensemble des parties concernées (salariés, clients, fournisseurs, riverains usagers…).
Innovation sociale et prise de risque

Par définition, les projets socialement innovants se développent toujours sur un mode expérimental : ils comportent des risques et des incertitudes en matière de résultats et de méthodes. Ce facteur "risque" peut justifier une gestion particulière de projet : par exemple une phase test, ou encore un appui extérieur. L’Aract conduit notamment le dispositif Appui à l’innovation sociale de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Au-delà du dispositif, elle apporte un appui, aide au montage et à la valorisation d'expériences intéressantes.

 

Offre de services sur ce thème
Appui-conseil à l'innovation sociale

Avec la Région Auvergne-Rhône-Alpes, l'Aract apporte un appui à la conception ou à la mise en œuvre de projets socialement innovants.