Sur quels critères, plus larges que les seuls indicateurs financiers, une entreprise peut-elle évaluer ses performances  ? Quelles modalités de dialogue social permettent de conjuguer amélioration des conditions de travail et efficacité des organisations  ? Quel rôle du management pour susciter l’engagement individuel et collectif  ? L’intelligence artificielle offre-t-elle de nouvelles opportunités pour améliorer la performance sociale de l’entreprise ?  

La 16ème Semaine pour la qualité de vie au travail permettra de s’interroger sur les contours de la performance au travail et partager les pratiques qui permettent de trouver les " bons équilibres " entre les différents leviers qui y contribuent (compétences, coopérations, engagement...).

sqvt-2019.png

Une semaine à suivre sur le web et en présentiel

Du 17 au 21 juin prochain, le réseau Anact-Aract proposera une double  programmation  :  

  • des événements numériques accessibles par tous les internautes, 
  • des événements organisés par les Aract en région.   

Vous êtes dirigeants, représentants du personnel, IRP, chefs de projet, directeurs de production, DSI, responsables RSE, manageurs et représentants des organismes d’appui aux entreprises… cette semaine est la vôtre  ! Vous êtes attendus pour débattre, échanger sur vos pratiques et découvrir les outils et méthodes du réseau Anact-Aract.

La QVT, une affaire de performance (s)  ! 

Dans un nombre important d’entreprises, la qualité de vie au travail (QVT) est d’abord envisagée sous l’angle de la conciliation des temps et de l’articulation vie privée-vie personnelle. Si les actions sur ces registres représentent des bénéfices pour les salariés, elles ne peuvent résumer la QVT.  

L’ambition de la qualité de vie au travail consiste en effet à donner à chacun, dans l’entreprise, la possibilité d’agir pour améliorer son travail – et faire ainsi progresser la qualité de service, l’employabilité et la performance. 

Aménager un atelier pour gagner en efficacité et mieux répartir la charge de travail, tester à l’occasion d’un projet de transformation de nouvelles manières de coopérer, s’appuyer sur le numérique pour enrichir et redéployer les compétences, négocier de véritables accords de méthode… c’est aussi ça la QVT  !